in

Top 30 des conseils de jardiniers et horticulteurs : secrets et astuces pour réussir vos plantations

Des trucs et des conseils pratiques de jardinage pour les jardiniers amateurs débutants ou inexpérimentés. Même les plus chevronnés glaneront sûrement quelques idées…

33 Conseils aux jardiniers et horticulteurs : secrets et astuces
()

Le jardinage exige de la sensibilité, de la persévérance et de la patience, car les plantes doivent être placées dans un endroit idéal et entretenues régulièrement. Mais si vous investissez du temps et des efforts, vous serez récompensé par un écosystème de bien-être accueillant plantes et animaux et vous invitant à vous détendre avec toute la famille.

Seulement voilà, parfois, même avec la meilleure volonté du monde on peut ne pas avoir la main verte, ce petit guide n’a pas la prétention de vous apprendre à jardiner, mais il sera une source de conseils et d’astuces éprouvées par d’autres jardinier et horticulteurs avertis. Leurs secrets vous seront c’est sûr, d’une grande aide le moment venu.

Cette page peut-être amenée à grandir au fur et à mesure de l’ajout de nouvelles combines et tours de mains de spécialistes du jardin ou du potager. Alors êtes-vous prêts pour découvrir ces conseils d’experts ?

Au Sommaire de l'Article
  1. Arrosage avec le liquide de compostage
  2. Utiliser les tiges de tomates comme répulsif pour les parasites
  3. Voici un appât savoureux pour attirer les limaces
  4. Comment arroser les oignons pour qu’ils restent en bonne santé
  5. Bocaux faits maison, quelle durée de conservation
  6. Comment conserver les carottes jusqu’au printemps
  7. Un banc sec par tous les temps
  8. Comment se débarrasser des taupes sur le terrain
  9. Comment couper les choux avec une bêche – une petite astuce
  10. Comment faire pousser du persil à la maison en trois heures
  11. Faire un treillis de ses propres mains
  12. de l’iode pour aider le potager
  13. Vapeur aromatique naturelle dans un sauna
  14. Aiguilles de pin pour la lutte contre les parasites
  15. Comment ne pas oublier les tâches de jardinage
  16. Comment sauver les fraises des oiseaux
  17. Ne laissez pas les seaux rouiller
  18. Le fumier de volaille à la rescousse – Comment l’utiliser ?
  19. Gamme nécessaire de râteaux
  20. Comment brûler les déchets par temps humide
  21. Pour que la lame de la vieille hache ne se détache plus
  22. Comment semer les carottes de manière uniforme
  23. Piquets de plantation pour les boutures
  24. L’outil ne s’émousse pas et ne s’use pas
  25. Graines dans un gobelet d’agrumes
  26. Désinfection des semences avant le semis
  27. Un carré potager haut fait de parpaings
  28. Comment protéger les arbres des lièvres et des souris en hiver
  29. Mini-serre pour les légumes et les pousses
  30. Comment faire en sorte que les poivrons donnent naissance à de nouveaux fruits
  31. Un « nouveau regard » sur l’arrosage
  32. Des couches pour aider les producteurs de fleurs
  33. Filtres à café pour pots de fleurs

 

1. Arrosage avec le liquide de compostage

les meilleures astuces pour les jardiniers et horticulteurs

Chaque jardinier qui se respecte, a un tas de compost sur sa parcelle. Voici les recommandations  sur la manière d’utiliser autrement le compost comme engrais pour l’arrosage. Utilisez un vieux baril d’eau. Posez le seau sur un lit de palettes ou de briques dans une zone ensoleillée. Faites quelques petits trous dans le fond et mettez un petit récipient en dessous. Mettez les tontes de gazon, les mauvaises herbes et les feuilles dans le tonneau. Après un mois ou deux, un engrais liquide commencera à s’écouler du tonneau sous la forme d’une bouillie sombre et trouble. Utilisez ce concentré pour arroser les plantes. Vous pouvez le filtrer préalablement si vous le souhaitez, mais il fonctionnera aussi très bien tel quel.

2. Utiliser les tiges de tomates comme répulsif pour les parasites

Récupérez dans un seau, les fanes de tomates coupées (tiges, feuilles inférieures) avec de l’eau. Laissez reposer pendant deux jours. La solution obtenue peut être pulvérisée sur les légumes, pour repousser les ravageurs, telles que : pommes de terre, choux, radis, etc., ainsi que sur les plants de citrouille, concombres, courgettes, potirons. contre les insectes et divers ravageurs. Si la solution avec les fanes est conservée dans l’eau pendant plus longtemps, une semaine ou plus, vous obtiendrez un excellent engrais pour tous types de cultures.

3. Voici un appât savoureux pour attirer les limaces

Comment se débarrasser des limaces ? Cette question tourmente de nombreux jardiniers. L’astuce suivante vous aidera à résoudre ce problème. Répartissez les épluchures de pastèque, de melon ou de courgette entre les rangs du potager pendant la nuit. Cela constitue un appât idéal pour les limaces, auxquelles elles ne peuvent résister. Le matin, il ne reste plus qu’à ramasser toutes les croûtes et à les jeter avec les limaces à l’extérieur de la parcelle.

appât a limaces maison

4. Comment arroser les oignons pour qu’ils restent en bonne santé

De bons conseils pour obtenir une bonne et saine récolte d’oignons semés par graines. De nombreux jardiniers arrosent les oignons uniquement avec de l’eau, sans utiliser d’engrais supplémentaire. Notre conseil est d’arroser les oignons en alternance : une solution faible d’eau avec des cendres (1,5 tasse de cendres pour 10 litres d’eau) et une solution très faible de manganèse. Après cette alternance, les oignons deviennent sains, forts et juteux.

5. Bocaux faits maison, quelle durée de conservation

Beaucoup de gens n’y pensent pas, et parfois ne savent tout simplement pas quelle est la durée de conservation des bocaux récoltés. Après 2 ou 3 ans, les propriétés des conserves se détériorent et leur utilisation n’est plus sûre. Il est donc nécessaire de savoir exactement quand a été faite telle ou telle préparation pour l’hiver. Sur chaque bocal, il est recommandé d’inscrire la date de préparation, par exemple en écrivant sur le couvercle du pot avec un marqueur non effaçable. Vous saurez ainsi exactement à quelle année et à quel mois vous devez consommer cette préparation ou l’éliminer. Vous pouvez également spécifier la composition des conserves et indiquer qui les a faites, au cas où vous les partageriez avec votre famille et vos amis.

prevenir péremption bocaux maison

6. Comment conserver les carottes jusqu’au printemps

Conserver les carottes cultivées jusqu’au printemps est possible – les conseils suivants vous y aideront.

  1. Laissez un ou deux lits de carottes non déracinés.
  2. Coupez soigneusement tous les fanes,
  3. remblayez le lit avec 10 cm de terre par-dessus et laissez-le ainsi jusqu’au printemps.
  4. À l’arrivée du printemps, ameublissez doucement le sol (10 cm) avec vos mains et déterrez les carottes. Elles seront fraîches, juteuses et délicieuses !

7. Un banc sec par tous les temps

Combien de fois avez-vous dû essuyer votre banc après la pluie pour vous asseoir dessus et profiter de l’air frais ? Je pense que c’est un problème auquel la plupart des jardiniers sont confrontés. Le conseil suivant peut vous aider. Les jardiniers expérimentés ont trouvé une solution à ce problème. Il est nécessaire de fabriquer un banc qui se replie. Vous pouvez réaliser ce design à l’aide de charnières. Si personne n’est assis sur le banc, le dossier est replié et la pluie ne le mouillera pas. En cas de besoin, le dossier est replié et fixé en butée. S’il n’y a pas de dossier, fabriquez un siège à partir de 2 moitiés reliées par des charnières.

8. Comment se débarrasser des taupes sur le terrain ?

faire fuir les taupes de votre terrain

Des taupes ont creusé sur toute votre parcelle ? Alors les conseils suivants sont pour vous :

La première astuce consiste à remplir les trous des taupes avec des déchets ménagers et organiques désagréables pour elles, tels que : des crottes de porc ou de chèvre, de la saumure de hareng.

La deuxième méthode est une  » offensive par le bruit « . Les taupes sont très douées pour détecter les vibrations de l’air et du sol. Il est nécessaire d’installer des crécelles métalliques sur le trou de taupe. Une vibration sera transmise par la base tournante ou le cliquet, ce qui irritera fortement la taupe et la fera « bouger » de votre site.

La troisième méthode consiste à faire une barrière dans les trous de taupe. Pour cela, nous aurons besoin de branches de rosiers ou de groseilliers. Les branches doivent être finement coupées et enterrées dans tous les trous de taupe. Avec les branches, vous pouvez utiliser les solutions du premier conseil. Ces barrières, combinées à l’odeur, éloigneront les taupes de votre parcelle pour une longue période.

9. Comment couper les choux avec une bêche – une petite astuce pratique

Avez-vous des choux sur votre parcelle ? Alors ce conseil est pour vous. Des jardiniers entreprenants ont trouvé un moyen de récolter les choux, à savoir comment les couper. Il faudra pour cela une vieille bêche, une scie à métaux et une lime, et un peu de temps. Donc, dans l’ordre :

  1. il faut faire une coupe en forme de triangle dans une pelle, des bords vers le centre.
  2. Il est ensuite nécessaire d’affûter les bords de la coupe avec une lime.
  3. Nous obtenons ainsi un outil fabriqué avec des moyens improvisés, qui vous aidera à couper et à ramasser les choux du jardin.

choux dans le jardin

10. Comment faire pousser du persil à la maison en trois heures

Quel plaisir d’avoir sur la table des légumes verts cultivés dans son propre potager. Mais ce n’est pas toujours rapide, surtout avec le persil. Cette astuce vous aidera à faire germer les premières graines de persil chez vous en trois heures. Pour cela, nous aurons besoin de : un bac avec de la terre, de l’eau, de la chaux vive, du lait et des graines de persil. Il est également recommandé de maintenir une moyenne de température dans la pièce qui ne descende pas en dessous de 22-25 degrés.

  1. La première chose à faire est de bien humidifier le sol.
  2. Ensuite, saupoudrez de chaux pendant une heure à intervalles de 15 minutes.
  3. Les graines de persil doivent être trempées dans du lait à l’avance, pendant une heure ou deux.
  4. Après cela, vous pouvez planter les graines dans le sol préparé.

11. Faire un treillis de ses propres mains

Dans les magasins, on nous propose un grand nombre de treillis, de tailles et de types différents. Et devons-nous acheter des treillis pas toujours solides et de courte durée, ou essayer de les fabriquer de nos propres mains ? Ces instructions conviennent à ceux qui n’aiment pas payer trop cher et sont prêts à tout faire eux-mêmes. Une petite instruction pour créer un treillis, les dimensions nécessaires et les étapes du travail.

Treillis de vos propres mains

Option de treillis : 180×70 cm. Les cellules font 20 cm de large et 30 cm de haut. Pour le cadre, des lattes de bois d’une section de 30×20 mm conviendront. Pour le treillis, 4 lattes de 170 cm de long et 7 lattes de 60 cm chacune. Assemblez les lattes avec des vis, puis collez le joint. Fixez le treillis pour le raidissement entre 2 cadres. Placez une bande horizontale sur le dessus qui maintiendra le cadre et la grille ensemble. Avant l’installation, enduisez le treillis d’une imprégnation protectrice, pour la durabilité et seulement après avec du vernis.

12. De l’iode pour aider le potager

Tout maraîcher a entendu parler de l’utilité de l’iode pour les semis. Ce conseil porte sur la manière d’arroser avec une solution d’iode, afin que la récolte soit bonne et savoureuse. Premièrement – au stade de la croissance des semis, comme les tomates, il est nécessaire d’arroser une fois avec une solution d’iode avec de l’eau. La solution est diluée dans la proportion de deux gouttes d’iode pour cinq litres d’eau. Après l’arrosage, vous remarquerez que les bourgeons des fleurs se forment plus rapidement, leur nombre augmentera. Les feuilles seront plus ramifiées.

En pratique, la récolte sur les buissons arrosés est beaucoup plus importante et meilleure, les fruits sont plus gros jusqu’à 20 % que sur des buissons similaires non arrosés. Deuxièmement – après que les semis seront plantés dans une serre ou en pleine terre, après environ 2 semaines, il est nécessaire d’arroser à nouveau avec une solution d’iode avec de l’eau. Il est nécessaire d’arroser environ un litre de solution sous chaque buisson. Le ratio d’iode reste le même : 1 à 2 gouttes pour 5 litres d’eau.

Nourrir les tomates avec des cendres et de l'iode

13. Vapeur aromatique naturelle dans un sauna

Le conseil suivant convient aux amateurs de bains et de saunas. Partagez le secret de la manière de rendre l’heure du bain plus agréable en ajoutant le parfum des herbes et des plantes à la vapeur. De nombreux jardiniers ont des groseilliers, des massifs de menthes ou des framboisiers qui poussent sur leur parcelle de jardin. Vous pouvez utiliser les feuilles de cerises, de pommes et de poires. Les orties et la camomille conviennent également, et des fleurs sauvages peuvent être ajoutées si vous le souhaitez.

  1. Cueillez une feuille de chaque arbuste et de chaque arbre.
  2. Placez les feuilles récoltées dans une bouilloire et couvrez-la d’eau bouillante.
  3. Laissez reposer pendant une demi-heure, versez la décoction dans un seau et versez-la sur les pierres du sauna ou sur la cheminée du sauna.
  4. Cet arôme naturel de la nature donnera un plaisir supplémentaire au processus de cuisson à la vapeur.
  5. Profitez d’un agréable bain de vapeur !

14. Aiguilles de pin pour la lutte contre les parasites

Quels sont les avantages des aiguilles de pin et d’épicéa, outre l’arôme agréable et la « corbeille » pour la nouvelle année ? Nous allons partager avec vous une « recette » sur la façon d’utiliser les aiguilles de pin dans la lutte contre les parasites tels que : le miellat, les pucerons. Comment traiter le jardin et se protéger des invités indésirables.

  1. Nous aurons besoin de 2 kg d’aiguilles de pin ou d’épicéa et d’un seau de 10 litres d’eau.
  2. Cette solution doit être placée dans un endroit protégé de la lumière pendant 10 jours.
  3. Régulièrement, au moins une fois par jour, la solution doit être remuée, afin que tous les éléments utiles restent dans l’eau.
  4. Après 10 jours, il faut filtrer la solution des aiguilles et ajouter de l’eau dans un seau plein.

Pour augmenter l’effet de la solution, certains jardiniers ajoutent du savon liquide à la solution obtenue, à raison de 50 grammes pour 10 litres d’eau. S’il n’y a pas beaucoup de temps pour la préparation, vous pouvez faire la solution plus rapidement.

Aiguilles de pin

Dans ce cas, le rapport entre les aiguilles et l’eau est de 1 kg pour 1 litre d’eau. La solution obtenue doit être versée dans de l’eau bouillante et conservée dans un endroit sombre pendant au moins une journée. Ensuite, filtrez et diluez à raison d’un litre de solution pour 5 litres d’eau, car la solution est très forte. Après cela, ajoutez également du savon liquide et procédez à la pulvérisation. Il est préférable de pulvériser le soir, comme le recommandent les jardiniers expérimentés.

15. Comment ne pas oublier les tâches de jardinage

Tous les jardiniers ne vivent pas toujours dans des maisons de campagne. La plupart viennent pour les week-ends, les jours fériés ou les vacances. Avec un tel rythme, il est facile d’oublier de faire quelque chose ou d’emporter quelque chose au chalet. Par conséquent, un petit « savoir-faire » pour ceux qui ne planifient toujours pas le travail sur la parcelle, ne tiennent pas de statistiques de récolte et en général, il n’y a pas de plan.

Tenir des registres ne sera pas une difficulté, même pour les plus paresseux. Prenons un journal intime ordinaire, divisons chaque page en 3 parties :

  1. À amener à la maison secondaire ou au jardin locatif
  2. À faire sur place
  3. En revenant à la maison

Au fil du temps, vous vous habituerez aux notes constantes et serez guidé par le plan prévu – ce qu’il faut emporter avec soi, les travaux à ne pas oublier de faire, ce qu’il faut emporter du jardin à l’appartement. Apprenez également à planifier et à exclure les activités répétitives inutiles. Dans quelques années, votre journal deviendra un manuel pour la jeune génération de propriétaires de jardin, qui y recueillera des expériences et des étapes précieuses de votre vie hors de la ville.

16. Comment sauver les fraises des oiseaux

Les conseils suivants vous permettront de garder vos fraises et vos fruits rouges hors de portée des oiseaux. Nous aimons tous le goût des fraises et des framboises ; les oiseaux ne font malheureusement pas exception. En plus du goût, les oiseaux réagissent à la couleur de ces baies et ne rechignent pas à les manger. Il existe un remède populaire pour sauver votre récolte des oiseaux. Pour cela, vous aurez besoin de pierres de couleur ou de vieux bijoux ronds comme des perles. S’il n’y a rien de convenable, vous pouvez utiliser de la peinture rouge ordinaire, résistante à l’eau, et des cailloux.

astuces de jardinage

Une fois les baies sont écloses, placez des cailloux ou des bijoux de couleur rouge entre les rangées et sous les feuilles. Les oiseaux à force de goûter les fausses baies plusieurs fois seront déçus. Lorsque le vrai produit sera récolté, ils ne voudront plus du tout le manger sur votre parcelle.

17. Ne laissez pas les seaux rouiller

Les seaux font partie des outils de jardinage les plus importants de votre maison. Les seaux galvanisés présentent certains avantages par rapport aux seaux en plastique, mais malheureusement ils rouillent rapidement et se retrouvent dans une qualité médiocre. Comment sauver ou du moins prolonger la vie des seaux ? Les jardiniers expérimentés recommandent de faire ce qui suit : Le protéger du contact avec la terre et une surface humide. Il faut également éviter d’utiliser des seaux pour transporter la terre, le sable et le mortier de ciment. Les grains de sable agissent comme un abrasif et altèrent le revêtement de zinc. Vous ne devez pas laisser les seaux à l’extérieur sous la pluie ou pendant la rosée du matin. Après utilisation, il faut bien les rincer et les faire sécher à l’envers.

18. Le fumier de volaille à la rescousse – Comment l’utiliser ?

Pour fertiliser les plantes pendant la plantation, le fumier de volaille est un ingrédient très efficace. Tout type de fiente peut faire l’affaire : fiente de poulet, fiente de pigeon. Il ne faut surtout pas oublier que c’est un engrais très puissant et qu’il doit être appliqué dans une certaine concentration.

Lorsque vous creusez le sol, le fumier doit être appliqué dans la proportion suivante : pour 1 m², pas plus de 500 g. Lors de la plantation des plantes, le fumier est appliqué dans des trous spécialement préparés, à raison d’environ 12 à 15 grammes par plante.

La manière la plus efficace d’utiliser le fumier de volaille est une solution liquide. Il est nécessaire de diluer le fumier dans la proportion suivante : 500 grammes pour 5 litres d’eau. Si les excréments ne sont pas frais, un ratio de 500 grammes pour 10 litres d’eau est possible. Lors de l’application de la solution, il est bon de bien mélanger le fumier et de le verser sous les plantes.

Consommation de fumier : 1,5 litre par 1m². Après l’arrosage au fumier, la plante doit être légèrement recouverte de terre sèche et arrosée. Ne conservez pas la solution diluée car elle peut devenir fermentée.

19. Gamme nécessaire de râteaux

Pour aider tout jardinier, nous avons compilé une petite sélection de râteaux pour toutes les occasions. Voici un arsenal pour le maraîcher expérimenté.

Pour niveler le sol, ameublir une grande surface, vous vous aiderez d’un râteau ordinaire « droit », qui est utile dans la plupart des cas. Pour le traitement des parterres de fleurs et des petits arbustes denses, un râteau de 13-14 cm de large aux dents arrondies fera l’affaire. Pour débarrasser les pelouses des feuilles et des petits débris, un râteau en éventail est le bon choix. Ces râteaux ont une poignée large et des tiges fines qui favorisent une bonne prise en main. Un râteau à gazon convient parfaitement pour enlever l’herbe coupée. Ils sont conçus de manière à pouvoir ramasser l’herbe et le foin sans s’accrocher au sol ou à la terre. Une agrafe placée en travers des barreaux maintient le foin en place et l’empêche de glisser.

20. Comment brûler les déchets par temps humide

Ce n’est un secret pour personne qu’une grande quantité de déchets, de feuilles résiduelles et de branches restent dans la nature. Lorsque le moment est venu de le brûler, nous sommes très souvent confrontés à des difficultés. Les feuilles et les branches humides ne veulent pas s’enflammer. Les ordures couvent, il y a beaucoup de fumée mais pas de feu.

Un autre remède populaire va nous venir en aide. Vous aurez besoin d’une simple bûche et de kérosène ordinaire. La bûche doit être séchée à l’avance, il suffit de la tenir dans un endroit chaud, pas à l’air libre. Une fois qu’elle a séché, elle doit être placée dans un récipient contenant du kérosène, au moins pendant une journée. Ensuite, sortez la bûche du récipient et mettez-la dans un sac. Vous préserverez ainsi ses propriétés combustibles et protégerez votre entourage de l’odeur désagréable du kérosène. Au moment de brûler les déchets, placez la bûche au centre du tas ou du conteneur et mettez le feu.

La bûche servira de brûleur. L’effet de brûlage est long et régulier.

21. Pour que la lame de la vieille hache ne se détache plus

Un problème très courant lorsqu’on travaille avec une vieille hache est que la lame se désolidarise du manche. Nous avons tous souvent vu un voisin donner des coups de hache pour essayer d’enfoncer la lame. Mais cela se répète rapidement jusqu’à ce que la lame se détache complètement. Il existe un moyen d’éviter cela et de garantir ainsi votre sécurité et celle des autres. Les jardiniers expérimentés le savent, il est nécessaire de mettre la hache dans un récipient avec de l’eau, pour fixer la lame à la hache, pendant environ un jour. Après une telle procédure, la hache gonfle à cause de l’eau et la lame ne se détache pas avant 3-4 jours. La même procédure fonctionnera pour un marteau ou une masse.

22. Comment semer les carottes de manière uniforme

Si vous avez déjà semé des carottes, vous savez probablement à quel point c’est difficile de faire des rangées homogènes. Soit les graines sont trop petites ou trop grosses, soit elles ne sont pas semées uniformément dans les sillons de semis. Le conseil suivant vous aidera à semer les carottes de manière régulière. Nous aurons besoin d’une bouteille d’eau vide. Elle doit être bien séchée au préalable.

bien semer les carottes

  1. Faites quelques trous dans le couvercle, légèrement plus grands que la graine de carotte.
  2. Remplissez les graines, fermez le couvercle et commencez à semer des carottes comme du sel avec une salière.
  3. Cette méthode permet de conserver les semences et d’éviter une densité de culture régulière.
  4. Semer des carottes

23. Piquets de plantation pour les boutures

Lorsque vous plantez des semis, il est important de choisir la bonne profondeur du trou. Si les semis ne sont pas plantés profondément, les racines risquent de geler et de ne pas recevoir l’humidité nécessaire. Si, au contraire, elle est trop profonde, l’arbre risque de mourir d’une humidité excessive. Lors de la plantation, on utilise souvent des piquets de mesure qui permettent de déterminer le niveau nécessaire et optimal.

  1. Dans le trou préalablement creusé, plantez un pieu préparé, d’environ un mètre de long. Attachez-y fermement le plant. Le début du tronc doit être au niveau du sol.
  2. Ensuite, vous pouvez remplir les racines de terre et d’eau. Une fois que le jeune arbre a pris racine et commence à grandir, les piquets peuvent être retirés.
  3. Cette méthode permet de maintenir le niveau exact de la plantation et la croissance réussie des arbres.

24. Pour qu’un outil ne s’émousse pas et ne s’use pas

Le saint graal de chaque jardinier et horticulteur est un outil de qualité qui ne s’émousse pas et ne s’use pas. Un outil avec lequel il est agréable de travailler. Mais malheureusement, il y a de nos jours beaucoup de contrefaçons sur le marché et la qualité n’est plus ce qu’elle était… Ce conseil vous aidera à obtenir la qualité et le confort de l’outil.

Lors de l’affûtage, la lame de l’outil de jardin doit être pré-traitée avec une solution de sel de table. Cette méthode est connue de nombreux jardiniers expérimentés, qui l’utilisent partout.

La solution saline est utilisée dans la proportion suivante : une cuillère à soupe de sel pour un verre d’eau bouillie. La température de l’eau pour la solution est d’environ 30-40 degrés.

  1. La partie aiguisée de l’outil doit être immergée entièrement dans la solution.
  2. Laissez l’outil pendant quelques heures, puis procédez à l’affûtage.
  3. Après cette procédure, l’outil devient plus dur, moins susceptible d’être endommagé et conserve plus longtemps sa qualité de tranchant.

25. Graines dans un gobelet d’agrumes

Cette méthode pour planter des graines nous a été suggérée par un lecteur. Comment planter à la maison en respectant un budget cohérent, en beauté et avec des avantages pour les graines. L’idée est simple :

  1. Utiliser la peau d’une orange ou d’un citron comme récipient pour les semis.
  2. Retirez soigneusement l’intérieur de l’agrume, remplissez-le de terre et plantez-y les graines.

D’abord, c’est utile, les graines seront nourries par le zeste et absorberont des substances supplémentaires et des oligo-éléments. Deuxièmement, c’est très beau. En troisième lieu, c’est très économique.

Des germes dans le zeste d'une orange

26. Désinfection des semences avant le semis

Comment désinfecter les graines avant le semis, comment réduire l’infestation par les pathogènes ? La réponse, comme toujours, est simple : traiter les graines avec du peroxyde d’hydrogène. Ce type de traitement est utilisé depuis assez longtemps. Auparavant, le manganèse était utilisé pour le traitement, mais cette méthode est désormais moins courante.

Que va nous apporter le peroxyde d’hydrogène, comment l’utiliser pour le traitement et quels seront les résultats ?

Les graines traitées augmentent les qualités de semis, renforcent l’immunité des graines et par la suite des plantes. Le taux de croissance et la qualité du rendement sont accrus.

  1. Pour améliorer les propriétés de semis, les graines sont trempées dans une solution de peroxyde d’hydrogène pendant une demi-journée, et les cultures plus difficiles à faire germer trempent pendant une journée.
  2. On utilise une solution de peroxyde d’hydrogène à 100%.
  3. Pour désinfecter les graines à coup sûr, on utilise une solution de peroxyde à dix pour cent pendant 30 minutes, dans un rapport de un à un.
  4. Après toutes les procédures, les graines doivent être bien rincées dans de l’eau bouillie, séchées et semées.

27. Un carré potager haut fait de parpaings

Pour construire un carré potager, on utilise souvent des matériaux improvisés ou des matériaux de construction prêts à l’emploi. Pour la construction de carré potager hauts. Vous pouvez aider avec des parpaings. Ces blocs ont un faible poids, avec de bonnes dimensions, qui sont nécessaires pour la construction. De plus, les parpaings conviennent si vous souhaitez décorer vos parterres de jardin, car les parpaings ont des trous latéraux qui peuvent également être utilisés pour la plantation. Ces blocs sont peu coûteux et vous permettent de construire un carré potager de n’importe quelle taille.

carré potager en parpaings

28. Comment protéger les arbres des rongeurs en hiver ?

Les rongeurs sont un problème courant pour les jardiniers en hiver. Les lièvres et les souris n’hésitent pas à manger la jeune écorce des arbres. Pour lutter contre les rongeurs, il existe de nombreux moyens, par exemple : envelopper les troncs d’arbres avec du lapnik, envelopper avec un filet à mailles, envelopper avec du papier d’aluminium, etc.

lapnik pour protéger les arbres des rongeurs

Mais il existe des moyens plus simples et moins chronophages qui ne sont pas souvent utilisés par les jardiniers, bien que leur bénéfice soit parfois plus important. Il s’avère que les lièvres ou les rongeurs ne supportent pas un certain nombre d’odeurs qui les découragent. Par exemple : l’odeur de la naphtaline ou de l’huile de poisson.

  1. Accrochez des sacs de naphtaline aux branches inférieures et protégez-vous ainsi des invités indésirables.
  2. Vous pouvez également enduire le tronc d’un arbre de graisse et cela fera également fuir les « grandes oreilles ».

29. Mini-serre pour les légumes et les pousses

On a parfois envie de créer une mini-serre à la maison, sur le rebord d’une fenêtre, mais comment faire ? La réponse est simple, et elle va nous aider dans ce récipient en plastique ordinaire. Si vous souhaitez faire pousser des graines plus rapidement qu’en pleine terre, mais sur un rebord de fenêtre, cette méthode est faite pour vous. Il faut utiliser des contenants en plastique vides de la taille du pot dans lequel nous ferons pousser des graines. Vous pouvez aussi le faire avec une bouteille en plastique. Ensuite, coupez le goulot là où il se termine, et couvrez notre mini-serre. Tout cela est très facile et simple !

comment fabriquer une mini serre pour ses semences

30. Comment faire en sorte que les poivrons donnent naissance à de nouveaux fruits

Dans ce conseil, nous allons examiner un problème courant et sa solution, à savoir : les poivrons ont fleuri à temps, ont donné des fruits, mais pas de nouvelles fleurs. En règle générale, il n’y aura pas ou très peu de récolte si c’est votre cas.

Le conseil est de couper tous les ovaires s’il n’y a pas de nouveaux bourgeons après les premiers ovaires. Vous pouvez penser que ce soit contre productif, mais dans la pratique, cette méthode a démontré son utilité à plusieurs reprises. Les jardiniers expérimentés notent le fait qu’après une telle procédure impitoyable, les poivrons fleurissent mieux qu’avant et donnent une récolte encore meilleure. Si vous êtes confronté à un tel problème pour la première fois et que vous vous méfiez de nos conseils, essayez de faire ce que nous disons avec un seul buisson. Le résultat ne vous fera pas attendre longtemps, littéralement dans 2 semaines le poivron devrait donner encore plus de bourgeons qu’avant. Le choix vous appartient, dans notre cas, ce conseil a aidé beaucoup de gens !

31. Un « nouveau regard » sur l’arrosage

Le système racinaire de nombreuses plantes, comme les courgettes, est très profond. Cela peut les empêcher de se développer correctement en raison du manque d’eau. Vous pouvez arroser généreusement, mais le résultat reste le même – l’humidité n’atteint pas les racines. Pour aider à résoudre ce problème, il existe des bouteilles en terre ou des récipients en plastique, dans lesquels vous pouvez faire quelques trous au fond et les enterrer près des buissons. L’essentiel est de ne pas oublier de laisser le goulot en surface, pour recharger en eau nos « arrosoirs souterrains ».

32. Des couches pour aider les producteurs de fleurs

Avez-vous déjà pensé à utiliser des couches dans votre jardin, en travaillant dans le jardin ou avec des fleurs. Mais il y a des maraîchers entreprenants qui ont trouvé un usage aux couches.

L’astuce consiste à utiliser les couches comme matériau de rétention d’humidité dans les pots de fleurs. Elles sont placées au fond du pot, ce qui permet de conserver plus longtemps l’humidité dans la fleur. Dans ce cas, les racines de la fleur ne pourriront pas à cause de l’excès d’humidité, comme dans le cas d’un arrosage excessif. Cette méthode est très bien utilisée dans la culture des fleurs annuelles. Méthode particulièrement efficace si vous êtes rarement au jardin ou à l’appartement, et que l’arrosage des fleurs doit être régulier.

D’autres mettent des boites d’œufs en carton, elles sont aussi efficaces mais finissent pas se désagréger et perdre en absorption.

boites d'œufs ou couches pour améliorer la rétention d'eau dans les pots de fleurs

33. Filtres à café pour pots de fleurs

Régulièrement lors de l’arrosage des fleurs, l’eau fait fuir une partie du sol avec des minéraux utiles. Comment éviter cela, comment garder la terre dans le pot ? Des filtres comme ceux utilisés dans les machines à café peuvent faire l’affaire. Une gaze, pas trop épaisse, convient également. Ces matériaux doivent être placés au fond du pot, ce qui permet de retarder le précieux sol, tandis que l’eau s’écoulera, comme dans une machine à café. Cette méthode convient aussi aux fleurs d’intérieur.

Nous espérons que notre sélection de conseils vous a été utile et que vous pourrez en appliquer beaucoup dans la pratique. Et si vous avez vos propres secrets ou astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires de cet article.

33 astuces de jardinier pour réussir ses plantations

Avez-vous trouvé cet astuce utile ?

Cliquez sur un cœur (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cette astuce ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *