in

Attention ces plantes d’intérieur communes sont dangereuses pour vos animaux

Quel plaisir d’avoir des plantes chez soi, mais certaines, même si elles paraissent inoffensives, sont toxiques pour les animaux. Voici celles qu’ils vaut mieux éviter au contact de votre animal.

les plantes d'intérieur communes toxiques et dangereuses pour les animaux
()

Les espèces de plantes dangereuses pour l’homme peuvent l’être aussi pour les animaux domestiques. Cela vaut pour les chats, les chiens, les oiseaux, les cochons d’Inde, les lapins, les hamsters – c’est-à-dire tous ceux qui sont autorisés à se déplacer dans l’appartement, le jardin ou le verger.

Si les chats domestiques urbains ne sont pas autorisés à sortir chaque jour dans le jardin où ils peuvent satisfaire leur besoin de manger de l’herbe, ils commencent à grignoter les plantes de l’appartement, y compris celles qui sont toxiques. S’il mange, par exemple, du Dieffenbachia ou de l’Euphorbe, l’animal peut être gravement empoisonné, pouvant aller jusqu’à lui coûter la vie. Voici quelques plantes  d’intérieur communes qu’il vaut mieux garder éloignées de nos animaux de compagnie à la maison et à l’extérieur, pour écarter tout risque d’intoxication.

 

De nombreuses plantes sont dangereuses pour les animaux de compagnie
De nombreuses plantes sont dangereuses pour les animaux de compagnie

Pourquoi certaines plantes sont-elles dangereuses pour les animaux ?

La légende selon laquelle les animaux ont un sens instinctif de ce qui est bon et de ce qui est mauvais pour eux est incorrecte. Au cours des nombreuses années de coexistence des animaux domestiques avec les humains, ils ont perdu leur capacité naturelle à discerner ce qui est bon pour eux et ce qui présente une toxicité pour eux.

Pour les chats d’intérieur, il est absolument nécessaire de placer un bac avec de l’herbe (à chat) sur le rebord de la fenêtre. Vous pouvez semer de l’avoine à cette fin ou acheter un mélange spécial de graminées dans une animalerie. Vous verrez qu’il détruira bien moins vos plantes à l’avenir !

Ils grignotent volontiers l’inoffensif cyperus, qui a la force de remplacer constamment ses tiges endommagées par de nouvelles. Les plantes épineuses, en particulier les cactées, blessent souvent les animaux. Combien de fois – en chassant les mouches – les chats attrapent les épines au lieu de leur proie ! Une petite blessure peut mettre plusieurs semaines à guérir. Il arrive aussi assez souvent que les chiens se blessent – sur les pointes des plantes agaves, par exemple.

Les animaux à plumes peuvent être blessés par les piquants acérés des cactus. Les engrais et les aliments peuvent également être dangereux pour les chiens et les chats, si l’eau dans laquelle ils ont été dissous n’est pas entièrement utilisée. De par leur petite taille, les rongeurs comme le hamster, le cochon d’Inde et le lapin craignent beaucoup de plantes communes.

Après tout, les animaux à quatre pattes adorent absorber toutes sortes d’eau. Les plantes, qui ont été traitées avec des produits chimiques, représentent également un danger d’intoxication en cas d’ingestion. Ces plantes, qui sont toxiques pour l’homme, constituent également un risque pour la vie des animaux.

les plantes toxiques à éviter avec un chien

Comment protéger les animaux de compagnie des plantes dangereuses ?

Pour assurer la sécurité des animaux domestiques, les plantes aux organes toxiques doivent être tenues hors de portée. Les chats seront dissuadés par des écorces d’orange ou de citron placées sur le rebord d’une fenêtre fleurie. Vous pouvez également arroser la plante avec de l’eau contenant du jus de citron.

Réagir aux premiers signes d’empoisonnement

Les premiers signes d’empoisonnement sont les vomissements, les diarrhées, les convulsions et les douleurs abdominales. Si vous êtes convaincu qu’un animal a été empoisonné par une plante toxique, il est conseillé de le faire vomir en lui mettant de l’eau dans la bouche, de donner à l’animal une gélule de charbon actif, peut aussi aider à réduire le degré d’intoxication. Consulter immédiatement un vétérinaire.

Certaines plantes, comme le laurier-rose, provoquent des convulsions intenses et une mort instantanée tandis que d’autres peuvent avoir des effets néfastes sur différents organes des animaux, il est donc préférable de les éloigner.

Les plantes suivantes sont dangereuses (dans une certaine mesure) pour les petits animaux de compagnie.

Astuce de prévention

La prévention consiste à faire en sorte que les animaux domestiques gardés strictement à la maison ne soient jamais carencés en vitamines (qu’ils essaieront généralement de remplacer en mangeant des plantes de la maison).

Lors de voyages à l’extérieur de la ville, vous devez éliminer le contact de vos animaux avec les plantes qui constituent une menace pour leur santé (du moins, ne les faites pas pousser dans leur parcelle ou ne les enlevez pas comme des mauvaises herbes).

Au début du printemps, il est utile de semer chez soi de l’avoine, dont les germes contiennent toute une série de vitamines et autres substances bénéfiques. Les chats mangent avidement ces germes frais. Vous pouvez également ajouter des feuilles de salade, de l’aneth et du persil finement hachés. En outre, des plantes telles que les tradescantia, les chlorophytum et les cactus (dont les épines ont été retirées) sont considérées comme tout à fait comestibles et sans danger.

En mangeant des plantes, les chats compensent les carences en vitamines
Les chats utilisent les plantes pour compenser les carences en vitamines.

Liste des plantes dangereuses pour les animaux de compagnie

Alocasia

Autrement connue sous le nom d’oreille d’éléphant, cette plante peut irriter ou brûler la bouche, les lèvres ou la langue des chats et des chiens. Les autres signes sont les vomissements et la bave.

Aloe

L’aloès est toxique pour les chiens et les chats, provoquant des vomissements, des selles liquides et d’autres symptômes.

Amaryllis

Ces dernières provoquent des maux d’estomac, de la bave, des tremblements, la dysenterie et des vomissements chez les chats et les chiens lorsqu’elles sont ingérées.

Bégonia

Voici une autre plante d’intérieur contenant des oxalates, qui provoquent une grave irritation buccale chez les chiens et les chats.

Caladium

Voici une autre plante qui contient des oxalates, lesquels provoquent une irritation buccale, des vomissements et de la bave lorsqu’ils sont ingérés.

Clivia

Il s’agit d’une belle plante fleurie semblable à l’amaryllis, mais les alcaloïdes qu’elle contient peuvent provoquer des signes allant des vomissements et de la courante à l’hypotension et à l’arythmie chez les chiens et les chats.

Chrysanthème

Vous serez peut-être tenté de rentrer vos magnifiques chrysanthèmes en pot lorsque le temps se rafraîchira, mais ils sont toxiques pour les chats, les chiens (et les chevaux) lorsqu’ils les ingèrent. Les signes d’empoisonnement sont les suivants : vomissements, diarrhées, hypersalivation, perte de coordination et dermatite.

Dieffenbachia

Toutes les variétés de dieffenbachia sont dangereuses pour les chiens et les chats. Les oxalates toxiques et les enzymes protéolytiques provoquent des brûlures buccales, de la bave et des vomissements.

Dracaena

Le Dracaena contient des saponines, qui provoquent des vomissements, une bave excessive et d’autres symptômes. Chez les chats, cette plante peut également provoquer une dilatation des pupilles.

Fougère asperge

Ces plantes contiennent des sapogénines, un composé qui peut provoquer des dermatites chez les chiens et les chats. Les baies sont toxiques pour vos animaux de compagnie et provoquent des diarrhées, des vomissements et des douleurs d’estomac.

Géranium

Ces plantes fleuries sont communes à l’extérieur comme en intérieur, mais deux produits chimiques qu’elles contiennent, le géraniol et le linalol, peuvent provoquer des dermatites, des vomissements et de l’anorexie chez les chiens et les chats.

Hévéa indien

Ce petit arbre d’intérieur contient de la ficine et de la ficusine, qui provoquent une perte de coordination, des vomissements, une dermatite et une irritation orale.

Hyacinthe

C’est un autre cadeau populaire au printemps. Les jacinthes sont connues pour être toxiques pour les chiens et les chats, provoquant des tremblements, de graves vomissements et des diarrhées dans lesquelles on trouve parfois du sang. On pense que cela est dû aux alcaloïdes présents dans toute la plante, mais surtout dans les bulbes.

Ifs

Ces plantes à feuilles persistantes sont parfois utilisées pour créer des bonsaïs d’intérieur ou des décorations de Noël, mais elles contiennent de la taxine, qui est hautement toxique pour les chats et les chiens. Les premiers signes d’ingestion se déclarent par des tremblements musculaires. Les chiens peuvent avoir des crises d’épilepsie. Ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque.

Kalanchoe

Ces plantes ont de belles fleurs, mais elles contiennent également des bufadiénolides, qui provoquent des signes gastro-intestinaux comme des vomissements et des diarrhées chez les animaux de compagnie. Dans de rares cas, les animaux de compagnie souffrent d’arythmie.

Lantana

Le feuillage de cette plante est toxique pour de nombreux animaux – non seulement les chiens et les chats, mais aussi le bétail. Les triterpénoïdes pentacycliques contenus dans les feuilles provoquent une respiration laborieuse, une faiblesse et parfois des vomissements et de la diarrhée. Dans les cas graves, une insuffisance hépatique peut survenir.

Laurier rose

Si vous aimez cultiver des herbes et des épices à l’intérieur, faites attention ! Les feuilles de laurier provoquent des vomissements, diarrhées et parfois une occlusion intestinale chez les animaux de compagnie.

Lierre anglais

C’est une plante à massif populaire dans les jardinières, mais ses feuilles, en particulier, sont toxiques. Les chiens et les chats souffriront de maux d’estomac, baveront, vomiront et auront la courante à cause des saponines.

Lys de la paix (Mauna Loa)

S’ils sont ingérés, les oxalates de calcium contenus dans cette plante provoquent chez les chats des troubles buccaux : brûlures, bave, difficultés à avaler, etc.

Lys de Pâques (ou Lys)

Bien qu’elle soit normalement cultivée à l’extérieur, cette plante est parfois offerte en cadeau au printemps. Ses mécanismes de toxicité sont inconnus, mais chez les chats, le lis de Pâques provoque des vomissements, ou dans les cas graves, une insuffisance rénale.

Palmier

Certains palmiers et arbustes sont adaptés aux animaux de compagnie, d’autres non. Voici une plante que vous devez éviter car la cycasine qu’elle contient peut causer plusieurs problèmes graves comme une gastro-entérite hémorragique ou une insuffisance hépatique.

Palmier sagou

Le sagoutier contient de la cycasine, qui provoque une gastro-entérite, des vomissements et d’autres symptômes. Dans les cas graves, un animal qui mange du sagoutier peut subir des lésions hépatiques, voire une insuffisance hépatique.

Philodendron

Toutes les variétés de philodendron contiennent des cristaux d’oxalate, qui brûlent la bouche des chiens et des chats et peuvent également provoquer une salivation excessive ou des troubles de la déglutition.

Plante araignée

Les chats sont sauvagement attirés par les plantes araignées (toutes ces pattes ondulées !). Bien que ces plantes soient considérées comme non toxiques, les composés qu’elles contiennent, qui sont apparentés à l’opium, peuvent provoquer des maux d’estomac, des vomissements et de la diarrhée chez les chats. Pour cette raison, il est sage de les tenir éloignées de vos animaux de compagnie. Si vous en avez, gardez-les en hauteur, dans des paniers suspendus.

Plante de jade

On ignore pourquoi ces plantes sont toxiques pour les chiens et les chats, mais lorsqu’elles sont ingérées, elles provoquent des nausées et des vomissements.

Plante serpent

Parce qu’elles contiennent des saponines, les plantes de serpent provoquent des nausées, des diarrhées et des vomissements chez les animaux de compagnie.

Pothos ou  » lierre du diable « 

Toutes les variétés de cette plante contiennent de l’oxalate, qui provoque une irritation buccale et d’autres symptômes.

Poinsettia

Une autre plante de Noël qu’il ne faut pas laisser traîner si vous avez des animaux de compagnie. Si l’ingestion de poinsettia n’est normalement pas mortelle pour les animaux de compagnie, elle peut provoquer une irritation de la bouche ou de l’estomac, qui entraîne des vomissements et des diarrhées.

Tulipe et Narcisse

Ce sont des bulbes de printemps courants que les gens aiment offrir en cadeau. Ces bulbes sont toxiques et provoquent des irritations buccales, des douleurs d’estomac, des nausées, des vomissements et des lésions hépatiques potentielles chez les animaux de compagnie.

Vigne à tête de flèche

Il s’agit d’une plante à massif courante dans les grandes jardinières, mais elle contient des oxalates de calcium insolubles, qui provoquent des brûlures de la bouche, de la langue et des lèvres, ainsi que des bavements et des vomissements chez les animaux domestiques.

Un petit récapitulatif ? Voici un tableau des plantes communes toxiques offert par Aventix.

tableau des plantes communes toxiques offert par aventix

Plantes particulièrement toxiques pour les animaux et les enfants

Malheureusement, certaines plantes contiennent des substances toxiques à dose létale. Les personnes qui prennent soin d’elles de la manière habituelle peuvent même ne pas s’en rendre compte – après tout, elles sont parfaitement sûres jusqu’à ce que vous essayiez de les mettre en bouche. Mais essayez d’expliquer à votre chat, votre chien ou à votre cochon d’Inde que la plante dans ce pot n’est pas comestible !

Tant pour les animaux domestiques que pour les jeunes enfants, toutes les plantes de la famille des amaryllis, des aroïdes, des coutrus, des morelles et des asclépiades sont dangereuses. Les furets, par exemple, n’ont pas de mal à mordre dans ces plantes, car ils ont des troubles de la digestion et une pression accrue.

Les plantes et les indésirables, ont émis des substances qui irritent la peau et les muqueuses. Ce sont le lierre, le carthame, la primevère, le cyclamen.

Mais les fleurs empoisonnées peuvent être non seulement en pot, mais aussi coupées ! Même les bouquets en vase de tulipes, de jacinthes, de narcisses, d’œillets, de lys, de gypsophile, de muguet ou d’ellébore ne sont pas souhaités s’il y a des animaux ou de jeunes enfants dans la maison.

Amaryllis

Les plantes amaryllis ne sont pas aussi dangereuses pour leur environnement que d’autres plantes – les substances toxiques sont concentrées dans leurs bulbes ou leurs tubercules. Cependant, les plantes telles que l’Hippeastrum, le Cleivia et l’Hemanthus sont mieux gardées loin des rongeurs domestiques.

Aroïdes

Les membres de la famille des aroïdes sont également souvent présents dans nos maisons. Il s’agit notamment de diffenbahia, aglaonema, alocasia, anthurium, caladium, epipremnum, singonium, monster, philodendron, spatifillum, zantedeschia, zamioculcas. Toutes ces plantes contiennent des substances qui irritent la peau et les muqueuses.

Apocynacées

La sève laiteuse des plantes de la famille des Apocynacées est dangereuse pour les humains comme pour les animaux domestiques. Vous devez donc garder les plantes telles que Mandevilla, Adenium, Allamanda, Catharanthus, Pachypodium hors de portée des jeunes enfants et des animaux.

Euphorbiaceae

La sève de l’asclépiade provoque des irritations cutanées et des muqueuses. Gardez-les hors de portée des enfants et des animaux domestiques, et veillez à porter des gants lorsque vous les manipulez. Les euphorbiacées comprennent des plantes d’intérieur populaires comme le croton, le jatropha, l’acalifa, le muguet, le poinsettia.

Solanaceae

Les fruits brillants et éclatants des poivrons ornementaux attirent l’attention des chiens et des chats. S’ils veulent simplement jouer avec les plantes, ils n’hésiteront pas à les essayer sur leurs dents. Cependant, toutes les parties de la famille des solanacées contiennent des substances toxiques. Cela s’applique non seulement au poivron ornemental, mais aussi à la Browallia annuelle, à la Brunfelsia à la floraison incessante et à d’autres espèces de morelles ornementales.

Nous avons dressé ici la liste des plantes toxiques les plus courantes, mais avant d’introduire une plante dans votre maison, vérifiez auprès de votre vétérinaire si elle est sans risque pour votre animal !

Avez-vous trouvé cet astuce utile ?

Cliquez sur un cœur (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cette astuce ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *