in

Arrêter de fumer plus facilement : 6 conseils pour y arriver

Une méthode infaillible pour ceux qui veulent arrêter de fumer sans avoir besoin d’une aide moyenne, juste en suivant 6 conseils infaillibles.

Arreter De fumer méthode infaillible
()

Il est indéniable que la dépendance à la cigarette pour les fumeurs, devient plus fréquente chaque jour, cependant ses effets nocifs sur la santé finissent par pousser ses dépendants à chercher à se libérer de l’addiction.

Les fumeurs qui cherchent une méthode de sevrage pour se débarrasser de leur addiction, veulent une méthode qui n’implique pas de difficultés insurmontables. La motivation est certes importante, mais unetechnique simple étape par étape existe pour perdre ces mauvaises habitudes. En prenant conscience de ce contexte, il est plus facile de mettre en place des stratégies et de suivre quelques conseils pour arrêter de fumer en se fixant des objectifs personnels tels que :

 

Conseil 1 – Définir une date pour arrêter de fumer

définir une date pour arrêter de fumer Basti93 / Pixabay

 

Il est essentiel de fixer une date ou une période pour arrêter complètement de fumer, dans une période ne dépassant jamais 30 jours après avoir pensé au sevrage.

Par exemple, le 1er janvier, vous pouvez planifier et visualiser la nouvelle vie sans fumer et déterminer le dernier jour possible pour jeter votre dernier paquet, comme le 30 janvier, ou définir une journée significative, comme terminer un cycle, avoir un nouveau travail ou finir un paquet, par exemple devient plus motivant et plus facile pour commencer.

Conseil 2 – Enlever les objets liés à la cigarette

Pour augmenter la motivation de cesser de fumer, vous devriez commencer par enlever de votre maison et de votre travail tous les objets liés à la cigarette qui pourraient vous rappeler vos habitudes et compromettre votre réussite, comme les cendriers, les briquets, des bouteilles d’alcool ou les paquets de vieilles cigarettes.

Conseil 3 – Évitez l’odeur

enlever l'odeur de cigarette SvetlozarHristov / Pixabay

 

Un autre conseil important est d’éviter l’odeur de cigarette, donc lavez les vêtements, les rideaux, les draps, les serviettes et tout autre objet qui pourrait sentir la cigarette. En outre, il est également conseillé d’éviter les endroits où vous fumez en raison de l’odeur de la fumée.

Conseil 4 – Mangez quand l’envie de fumer se fait sentir

Lorsque vous arrêtez de fumer, vous devriez garder à portée de main un bonbon sans sucre, un verre d’eau ou du thé, des morceaux de gingembre ou de jus de goyave à boire ou encore des fruits secs à mâcher chaque fois que vous avez envie de fumer. Pas seulement pour le goût, mais cela qui contribue également à réduire la sensation de faim et l’envie de vous d’entamer un repas.

De plus, à ces moments-là, il est important d’éviter les aliments riches en gras et en sucre, ainsi que l’alcool, car le risque de prise de poids est plus grand, et il est important de pratiquer une activité physique pendant cette période pour traverser les difficultés de ce moment fragile.

Conseil 5 – Faites des activités agréables

Skitterphoto / Pixabay

 

Lorsque l’envie de fumer se fait sentir, il est important que le fumeur soit distrait, qu’il fasse des activités qui lui donnent du plaisir et remplacent le sentiment de perte, par exemple, marcher à l’extérieur, aller à la plage ou au jardin avec son entourage proche ou ses amis.

De plus, on devrait faire une activité manuelle qui prend du temps chaque jour, comme le bricolage, le jardinage, la peinture ou l’exercice physique, sont d’excellentes options. à lire sur le sujet : Les remèdes naturels pour stopper la cigarette plus facilement

Conseil 6 – Faites participer la famille et l’entourage

Pour que le processus soit une réussite, il est plus facile et moins coûteux lorsque la famille et les amis proches sont impliqués et vous aident, en respectant les symptômes caractéristiques de l’abstinence, tels que l’irritabilité, l’anxiété, la dépression, l’agitation, l’inconfort physique, les maux de tête et les changements de sommeil, par exemple.

Outre ces conseils, il existe d’autres options qui peuvent aider à arrêter de fumer, comme la cigarette au thé vert, la cigarette électronique ou certains médicaments à base de varénicline et de bupropion, qui aident le cerveau l’organisme à s’adapter et à se désintoxiquer de la dépendance à la cigarette.

Comment évaluer son degré de dépendance à la cigarette ?

comment évaluer son degré de dépendance à la cigarette ?

Pour évaluer le degré de dépendance à la cigarette, on peut faire le test de Fagerstrom. Voici les questions du test à se poser et calculer le résultat à la fin pour connaître la réponse : 1. combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette ?

  • (a) Moins de 5 min : 3 points
  • (b) 6 à 30 min : 2 points
  • (c) 31 à 60 min : 1 point
  • (d) + 60 min : 0 points

2. Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits (lors du repas, comme l’église, les films) ?

  • (a) Oui : 1 point
  • (b) Non : 0 point

3. Quelle cigarette vous satisfait le plus ?

  • (a) La première du matin : 1 point
  • (b) autres : 0 point

4. Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

  • (a) jusqu’à 10 cigarettes : 0 point
  • (b) 11 à 20 cigarettes : 1 point
  • (c) 21-30 cigarettes : 2 points
  • (d) + 30 cigarettes : 3 points

5. Vous fumez plus souvent le matin ?

  • (a) Oui : 1 point
  • (b) Non : 0 point

6. Fumez-vous quand vous restez au lit ?

  • (a) Oui : 1 point
  • (b) Non : 0 point

Après avoir répondu au questionnaire, vous devez additionner les points de toutes les questions et analyser le résultat :

  • 0 à 2 points – très faible dépendance
  • 3 à 4 points – faible dépendance
  • 5 points – dépendance moyenne
  • 6 à 7 points – forte dépendance
  • 8 à 10 points – très forte dépendance

Normalement, plus le degré de dépendance est élevé, plus il est difficile d’arrêter de fumer, mais plus la détermination de cesser de fumer est importante. Dans certains cas, un médecin est nécessaire pour assurer un support médical pour commencer à utiliser des médicaments, comme des pilules ou des timbres de nicotine, une cigarette électronique pour vous aider à cesser de fumer.

Dans tous les cas, nous espérons que cet article vous aura donné un petit déclic dans votre quête de détachement, nous vous souhaitons bon courage et tenez-nous au courant des résultats ! Vos poumons et votre porte-monnaie vous remercieront ! Mais cela vous le savez déjà 🙂

Avez-vous trouvé cet astuce utile ?

Cliquez sur un cœur (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cette astuce ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *